La spécialité ESS 

Diplômée 2020 de MBS (major de promotion), Margaux Morel revient pour nous sur son parcours, au cours duquel elle découvre l’importance de l’ESS dans son cursus et son futur, et ses choix animés par des valeurs fortes autour du social et de l’ environnement.  Après avoir découvert les modèles alternatifs au cours de sa spécialité ESS Margaux complète son parcours avec un second master en Management de la transition écologique et de l’économie circulaire. Celle qui se destine à la recherche, à la frontière des sciences sociales et environnementales, n’a que deux maitres mots pour se définir social et environnement ! 

Qui est Margaux Morel et quel est son parcours 

scolaire ?

Celle qui s’est retrouvée un peu par hasard en école de commerce a toujours guidé son parcours en se basant sur ses valeurs. Après un Master en Erasmus à Glasgow (Ecosse), suivi d’une année de césure, elle décide de suivre son M2 Stratégie et Management de projet avec la spécialité ESS, en alternance, où elle était chargée de RSE.
Diplômée en 2020 de MBS, Margaux a complété son parcours par un second Master en Management de la transition écologique et de l’économie circulaire, également en alternance, à l’Institut de recherche scientifique pour l’économie circulaire, qui fait partie du CEA (Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives).


POURQUOI AVOIR CHOISI LA SPÉCIALISATION  ESS ? 

Margaux choisit cette spécialité par conviction, en alignement avec ses valeurs autour du social et de l’environnement, mais également pour s’ouvrir à un modèle plus durable et responsable, qui alimente son quotidien.
Des cours pédagogiques et innovants, des échanges, des dialogues et des débats animés avec des intervenants extérieurs très engagés et les étudiants, bref une spécialisation riche d’expériences et d’ouverture d’esprit vers de nouveaux modèles que Margaux veut construire.


Et la suite pour ce début de carrière ?

Elle voudrait continuer dans la recherche, et mêler les sciences humaines et les sciences environnementales. En parallèle, elle vise travailler dans la transition écologique : social et environnement, deux maitres mots pour Margaux !


Un mot pour conclure ?

La spé ESS reste pour elle la meilleure part de toute sa scolarité, ouvrant à des visions alternatives au modèle traditionnel, et développant l’esprit critique.